Affiche WEB BANON BR 01072017.jpg

ATTENDS !

L'EGLISE HAUTE DE BANON - BANON - FRANCE

AGOSTO - SETTEMBRE 2017

Pendant mes longues heures de travail, je médite sur la précarité qui définit la nature même des êtres. Mes objets se convertissent en lieux d'expérience et en vecteurs de la transformation, ainsi qu'en témoins muets. Mon esprit se fixe sur les rebuts de la société. Mes créations emploient des matériaux ordinaires. Des "morceaux de vie" rencontrés dans les ordures des quartiers populaires, des fragments de cartons d'emballage, de tissus, de vêtements, de corde, de vitres.

Métaphores du corps humain, ils narrent leur propre histoire et les destins des personnes qui les ont "habités". Ils racontent les mains qui les ont soulevés, leurs trajets entre ports, magasins, marchés, villes et leur condition y restent emprisonnée. Ces fragments je les purifie à l'eau et à la feuille d'or et imbibe de liquide gras, de cire d'abeille bouillante et parfumée jusqu'au plus profond des fibres

© 2022 Ireneo Nicora